Gestion de milieux naturels

Le CPIE du Cotentin peut intervenir  dans la gestion d’un site naturel pour le compte d’un particulier ou d’une collectivité. Ainsi, le CPIE gère trois Espaces Naturels Sensibles (ENS) du Département de la Manche : les  Abords de l’abbaye de Hambye, les Fours à chaux et anciennes carrière de Cavigny, les Dunes et marais de la cote Est du Cotentin.

Situé sur la cote Est du département de la Manche, ce site est constitué de marais arrières-littoraux, de dunes, de grèves et de vases salées. Le CPIE intervient sur la dizaine d’hectares actuellement propriété du département, située sur les communes de Crasville et Aumeville-Lestre.

 

Le site présente un intérêt botanique puisqu’il accueille plusieurs espèces rares et/ou protégées telles que la soude vraie (Suaeda vera), le Pavot cornu (Glaucium flavum), l’Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum) ou la Samole de Valerand (Samolus valerandi). Une histoire riche, notamment au moment de la seconde guerre mondiale, a façonné le relief du site créant des dépressions, des fossés, des mares aujourd’hui colonisées par des amphibiens tel le triton crêté (Triturus cristatus) ou la rainette verte (Hyla arborea). Les oiseaux apprécient les roselières du site en halte migratoire mais aussi pour s’y reproduire ; c’est le cas du Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) ou de la Bouscarle de Cetti (Cettia cetti).

 

Les travaux réalisés sur ce site consistent à entretenir les accès du public (chemins), à limiter l’accès des véhicules motorisés sur la grève et la partie terrestre et à augmenter les capacités d’accueil de la faune et de la flore en entretenant les mares, la roselière …

 

Les deux tiers du site sont pâturés par des bovins. Des conventions agricoles sont signées tous les quatre ans entre le propriétaire et les exploitants afin de définir les modalités d’intervention selon un cahier des charges précis.

 

Une partie du site est chassable une partie de l’année, une autre est en réserve de chasse. La société de chasse effectue des travaux de gestion en contre partie du droit de chasser.

Dunes & marais

de la Cote Est du Cotentin

Abords de l’abbaye de Hambye

L’abbaye de Hambye est classée monument historique depuis 1902 en ce qui concerne l’abbatiale, plusieurs autre arrêtés ayant permis de classer l’ensemble des bâtiments attenants jusqu’en 1995.

 

Le Département a acquis une quarantaine d’hectares autour de l’abbaye, sur les communes de Hambye, Sourdeval-les-bois et Percy, afin de conserver l’intégrité du site. Nichée dans un écrin de verdure, au creux des vallées de la Doquette et de la Sienne, le site de l’abbaye de Hambye correspond à une image forte de la Normandie que le Département se devait de préserver. L’ENS de l’abbaye de Hambye présente une mosaïque de milieux en bon état de conservation (forêt, rivière, prairies, vergers…) qui offre des habitats favorables, notamment, à un cortège d’oiseaux du bocage ou liés aux zones humides. On rencontre ainsi le pic noir (Dryocopus martius), la sitelle torchepot (Sitta europaea), mais également le martin pêcheur (Alcedo atthis), la bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea), ainsi que tout un cortège anthropophile tels que le choucas des tours (Corvus monedula) ou l’hirondelle rustique (Hirundo rustica). Les amphibiens apprécient également la situation des mares et dépressions prairiales en contact direct avec les bois : salamandres (Salamandra salamandra) et grenouilles rousses (Rana temporaria) sont les espèces typiques du site. Les mammifères ne sont pas en reste puisqu’on peut observer le chevreuil (Capreolus capreolus), le blaireau (Meles meles), l’écureuil (Sciurus vulgaris) ou le très rare campagnol amphibie (Arvicola sapidus).

 

De nombreux aménagements permettent aujourd’hui de découvrir le site (passerelles au dessus de la Sienne, platelage traversant des zones humides, escaliers facilitant le passage des reliefs…). Les travaux consistent à entretenir ces aménagements ainsi que les végétations non soumises aux pratiques agricoles. Cinq agriculteurs ont passé une convention avec le Département pour l’entretien des prairies par pâturage. La société de chasse de Hambye pratique la chasse sur les parcelles du Département sur sa commune. En contrepartie de la pratique de cette activité, la société de chasse doit réaliser des travaux de gestion de milieux naturels. L’AAPPMA de la Sienne intervient également sur le site. Un parcours de pêche à la mouche en no kill permet aux pêcheurs de s’exercer à cette activité. Le travail du gestionnaire est de faire en sorte que toutes ces activités puissent perdurer et rester compatibles avec le maintient du patrimoine naturel.

Situés à proximité de Saint-Lô, les fours à chaux de Cavigny constituent une composante importante du site Natura 2000 « Coteaux calcaires et anciennes de la Meauffe, Cavigny et Airel », dont le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin a été désigné opérateur technique. Ce site a été classé afin de préserver les habitats hivernaux de plusieurs espèces de chiroptères. Jusqu’à 12 espèces différentes ont été contactées dans les deux groupes de fours de Cavigny dont les plus régulières sont le petit rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum), le grand rhinolophe (R. hipposideros), le grand murin (Myotis myotis), le murin de Daubenton (M. daubentonii), le murin de Bechstein (M. bechsteinii), le murin de Natterer (M. nattereri), le murin à moustaches (M. mystacinus), le murin à oreilles échancrées (M. emarginatus)… Suite à l’abandon de l’exploitation, une végétation spontanée s’est développée sur l’ensemble du site. On y trouve notamment de l’aulnaie-frênaie à laîche espacée, habitat prioritaire de la Directive européenne ainsi que des frênaies pionnières, de la saulaie marécageuse à laîche espacée et des ourlets calcicoles.

 

Cet ancien site industriel, classé monument historique depuis 1992  doit faire l’objet de gros travaux de mise en sécurité avant de pouvoir être ouvert au public en visite libre. Parallèlement, des travaux  de fermeture des fours favorisant l’accueil des chauves-souris sont entrepris. Par ailleurs, un programme d’entretien annuel est élaboré afin de favoriser les habitats les plus intéressants, des expérimentations de gestion sont également menées dans cette optique. Des suivis de la végétation ainsi que de la faune sont également mis en place afin d’observer leur évolution en fonction de la gestion mise en œuvre. Il n’y a, pour l’instant, pas d’autre activité sur le site.

Fours à chaux & ancienne carrière

de Cavigny 

Sur chacun de ces trois sites, le CPIE réalise également des sorties nature afin de faire découvrir l’histoire,  la faune, la flore, la gestion qui y est menée etc…

© CPIE du Cotentin - Maison de l'Environnement

30, rue de l'hippodrome - BP 42 50430 LESSAY
Tél.: 02 33 46 37 06 - Fax.: 02 33 46 63 06 
E-mail: accueil@cpiecotentin.com

Dessins & aquarelles : © Céline Lecoq

Site crée avec Wix.com -2017